Aller à la page d’accueil
Donner/Adhérer

Un réseau d’adduction d’eau potable à Ambohitrimanjato


Origine du projet

Toute les réalisations dont il est fait état, ici, ont été et sont réalisées par l’intermédiaire de notre partenaire malgache Vovonana Soamiaradia.

L’objectif de ces projets est de mettre l’eau potable au cœur des villages, pour qu’aucun foyer ne soit à plus de 100 m d’un point d’eau. Il faut rappeler que la « corvée d’eau » incombe, essentiellement, aux femmes et aux enfants. Les bornes-fontaines construites ont permis de réduire cette tâche pénible. L’utilisation de l’eau potable a, aussi, pour conséquence une amélioration de la santé par la diminution des troubles intestinaux, notamment.

En 2010-2011, nous avons engagé des travaux dans les hameaux de Manandona-Nord, Manandona-Centre, Ambohimiarisoa et Ambatofotsy. Près de 5000 habitants ont, alors, pu bénéficier de l’eau potable. C’était une première étape.

En 2012, nous avons lancé le projet du réseau « Ambohitrimanjato ».

Description technique du projet


Les besoins

Il s’agissait d’amener l’eau courante (10 bornes-fontaines) à Ambohitrimanjato, hameau de la commune de Manandona.

L’étude

La commission « eau », composée de Claude Blanvillain, Paul Chauvigné, Daniel Girard, Henry Merceron et Gilles Tardivel (responsable) a été en charge de ce projet.

Description

1) Capture de 3 sources émergeantes, situées à 1500 m d’altitude, qui ont un débit cumulé de 0,56 litres/seconde, avec l’installation d’un décanteur et d’un bac récepteur.

2) Une conduite d’amenée, en PEHD de diamètre 26/32 et de 750 m de longueur, part du bac récepteur et alimente un réservoir de 10 m³, situé, plus bas, à 1400 m d’altitude (un dénivelé de 100 m).

3) Ce réservoir, dit « d’équilibre », est alimenté pendant la nuit et les heures creuses. Il est équipé d’un trop-plein « vers milieu naturel » qui régule le niveau de l’eau.

4) Issu du réservoir, un système de plusieurs kilomètres de canalisations en série, de diamètres variables, assurent l’alimentation en eau des 10 bornes-fontaines.

 

Nota : les formules et les calculs d’hydraulique respectent la propre énergie de l’eau qui circule dans les canalisations : c’est un système « gravitaire ». L’eau est distribuée, de la borne numéro 1 à la borne numéro 10, avec une pression de service de 1,5 à 2,9 bars (pression très confortable).

En pratique

Les documents utilisés, pour réaliser le projet, ont été créés par l’entreprise ECAE, entreprise malgache spécialisée dans l’hydraulique. Ils ont été transmis, par internet, avec la cartographie de « Google earth ».

Cette étude a demandé 2 mois de travail et a nécessité plusieurs réunions de la commission « eau ».

Illustrations

Vous trouverez, ici (cliquez sur les images, pour les agrandir), un shéma du réseau tel qu’il est, à ce jour, ainsi que le profil en long de l’ouvrage et ses données chiffrées.

La réalisation

Les travaux ont été réalisés par ECAE, et l’eau coule, à la satisfaction des 500 habitants concernés.

Nous vous proposons une vidéo de présentation de la construction du réseau (5 minutes et 5 secondes).