Aller à la page d’accueil
1
 
Vous souhaitez œuvrer, avec nous, pour Madagascar ! Cliquez ici
2
 
Des projets qui méritent votre attention, soutenez-nous… Cliquez ici
3
 
Notre assemblée générale s’annonce, venez nous retrouver Cliquez ici
Donner/Adh�rer

Installation d’une centrale électrique solaire


Origine du projet


Début 2006, le lycée technique La Baronnerie nous a proposé d’être partenaires, pour une action qui devait être réalisée à Tulear pour le compte de l’ONG Bel Avenir. Il s’agissait de l’électrification d’un centre d’hébergement pour des jeunes en difficulté, à l’aide d’une centrale électrique solaire.

L’opportunité était trop belle : nous découvrions que La Baronnerie détenait l’expertise du sujet, avec une dizaine de réalisations de par le monde : Haïti, Pérou, Cambodge…

La décision d’Anjou-Madagascar fut rapidement prise : en 2007, ce sera Manandona. La Baronnerie sera maître d’œuvre, Anjou-Madagascar, maître d’ouvrage.

Le lycée technologique privé La Baronnerie

Créé en 1958 et situé aux portes d’Angers, le lycée forme des étudiants du CAP au BTS, en passant par la préparation aux grandes écoles. Il est, également, centre de formation pour adultes (CFA).

 

Logo de La Baronnerie

Lycée technologique privé La Baronnerie

Rue Hélène-Boucher — 49481 ST-SYLVAIN-D’ANJOU

02 41 33 43 00

http://www.baronnerie49.com/

Les étudiants concernés par le projet

Ils sont 4, les étudiants ayant choisi ce projet, dans le cadre de leurs études 2006-2007  :

  • Erwin Caléca,
  • Antoine Gouin,
  • Amandine Maugour,
  • Stéphan Rakotoarimalala.

Précisons qu’ils ont tous obtenu leur diplôme.

Description du projet


Les besoins de Manandona

La priorité, c’était le dispensaire. En effet, sa principale activité étaient les accouchements : 350 par an dont 200, environ, se faisaient à la bougie. Ensuite, venait le stockage réfrigéré des médicaments et vaccins.

Voici la liste des besoins exprimés :

  • pour le dispensaire, un réfrigérateur pour conserver les vaccins et certains médicaments, de la lumière pour les accouchements nocturnes ;
  • pour le Centre éducatif, une TV et un lecteur vidéo (lecteur DVD ou magnétoscope) pour les formations ;
  • pour l’association Vovonana Soamiaradia, un ordinateur pour la gestion administrative, un chargeur de batteries, de l’éclairage.

Le calendrier des étudiants

Dès le projet approuvé, les étudiants se sont mis au travail :

  • octobre 2006 à janvier 2007, étude et recherche des équipements ;
  • février à avril 2007, achat et mise en œuvre du matériel, au lycée ;
  • mai et juin 2007, réalisation des tests et essais ;
  • août 2007, installation sur site.

L’étude

Gisement solaire

La carte ci-dessus (cliquez sur l’image, pour l’agrandir) montre que le potentiel de la région de Manandona est très important, l’énergie offerte par le soleil atteint 5500 Wh/m²/jour. Les panneaux photovoltaïques sont donc une excellente solution.

Schéma de principe de l’installation

Voir schéma ci-dessous (cliquez sur l’image, pour l’agrandir)

 

Puissance et énergie

Le tableau suivant montre la liste des appareils électriques devant être alimentés, leur puissance électrique et leur consommation estimée.

 

Appareil

Qté

Puissance

unitaire

(W)

Puissance

totale

(W)

Durée de fonctionnement quotidien souhaitée

(h)

Énergie quotidienne consommée

(Wh)

Lampe fluo 20 10 200 5 1000
Réfrigérateur 1 75 75 13 975
Ordinateur 1 200 200 6 1200
TV 1 50 50 2 100
Lecteur vidéo 1 20 20 2 40
Chargeur de batterie 1 210 210 10 2100
Autre 6 100 600 5 3000
Totaux     1355   8415

 

Une estimation de la simultanéité d’utilisation des appareils conduit à un chiffre de 875 W maximum.

Dimensionnement de l’installation

Pour les spécialistes, voici les besoins en matériel que l’on peut déduire des chiffres précédents :

  • des panneaux photovoltaïques d’une surface de 16 m², soit 20 panneaux 12 V / 75 Wc (watt crête) ;
  • un ensemble de 4 batteries de 12 V / 200 Ah, pour une capacité de 800 Ah ;
  • un régulateur MPPT 24 V / 90 A ;
  • un onduleur 24 V continu / 230 V alternatif d’une puissance de 3000 VA.

Les achats sur place, à Madagascar, ont été privilégiés.

Plan des lieux de l’installation

Voir plan, ci-dessous (cliquez sur l’image, pour l’agrandir)

 

Les panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit de la pharmacie, le matériel électrique dans ses murs.

Budget prévisionnel

Les dépenses se sont élevées à 28 000 €. Les 2 plus gros postes ont été les panneaux photovoltaïques (34 %) et les accumulateurs (21 %). Le plus important donateur (36 %) a été la Fondation d’entreprise Veolia, par l’intermédiaire de Dalkia énergie Angers.

Accès au site de la fondation d’entreprise Veolia (mécénat d’entreprise)

Durée de vie de l’installation

La durée de vie d’un panneau photovoltaïque est, environ, de 20 ans, celle d’une batterie, de 10 ans.

La réalisation

Les étudiants et le responsable technique pour l’association, Paul Chauvigné, ont quitté la France le 15 août 2007 avec, dans leurs bagages, ce qui ne pourrait pas être trouvé sur place. Arrivés à Manandona, ils se sont, de suite, mis au travail.

Le 6 septembre les premières lueurs apparurent, l’éclairage du dispensaire était opérationnel. Un peu plus tard, ce fut la Mairie, les bureaux de Vovonana Soamiaradia, le gîte, puis les annexes.

Il restait à contrôler le comportement de l’installation, évaluer la quantité d’énergie produite en regard de la quantité d’énergie consommée. Au bout de trois jours nous étions rassurés. Les résultats obtenus étaient largement positifs. Nous étions en surproduction permanente. En septembre, l’ensoleillement est d’environ 10 heures par jour ; d’autres périodes de l’année seront moins favorables mais le coefficient de sécurité est largement suffisant.

 

Cliquez sur les images, pour les agrandir

 

Inauguration

On peut noter que l’explosion de joie espérée, de la part de la population, ne fut pas présente. Effectivement, pour apprécier la lumière, il faut attendre la nuit. Or, une fois le soleil couché, il n’y a plus personne dehors, à Manandona.

C’est donc le lendemain que, pour la première fois, la lumière fut utilisée : il s’agissait d’un accouchement.

Avec le temps, les habitants de Manandona trouveront, assurément, de nouvelles utilisations à l’électricité.

Le véritable bilan viendra après quelques mois d’utilisation.

 

Cliquez sur l’image, pour l’agrandir

 

La presse en parle

La presse locale a fait écho de notre réalisation. Le 21 janvier 2008, c’était  ; le 29 janvier, c’était